CHOISISSEZ VOS VACANCES

Votre destination

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Jardin de l'Europe

Annecy > Place de l'hôtel-de-ville
A la fin du Moyen Age, l’emplacement actuel du jardin de l’Europe, occupé par des îlots marécageux, accueillent des « cabanes de santé », réservées aux contagieux durant les épidémies. Le Clos Lombard et les Visitandines Au 14e siècle, le premier propriétaire connu est la famille Asinari, banquiers lombards. Racheté par la famille de Nemours, en 1644, il est donné à l’ordre religieux de la Visitation. Les sœurs le transforment en jardin clos relié au couvent par un pont couvert. A la Révolution, le terrain devient bien national. Du jardin du « Rond-Point aux jardins de l’Europe » En 1834, la mairie achète le terrain et lance un concours d’aménagement. D’un projet ambitieux, seul le jardin du Rond-Point sera réalisé entre 1855 et 1859. Après la construction de l’hôtel de ville (1847-1855), pour aménager le terrain libre situé entre le nouveau bâtiment et le jardin du Rond-Point, le conseil municipal porte son choix sur un jardin paysager de style anglais. La mise en place de près de 650 arbres et de plus de 1000 arbustes est achevée en 1864.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

à partir de

7

LABYRINTHE DES VOLCANS

Lempdes > Lycée agricole Louis Pasteur 4 allée de Marmilhat
Partez à l'aventure dans ce labyrinthe de maïs géant sur un thème différent chaque année. 100% ludique et pédagogique

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc du musée Hébert

La Tronche > chemin Hébert
En marge de la vie urbaine, le parc du musée a su garder, avec ses allées ombragées, ses charmilles en tonnelles et ses bruissements d'eau, le souvenir et le charme du "jardin secret" de l'artiste. Il a reçu en 2004 le label « jardin remarquable » récemment créé par le Ministère de la culture et de la communication. Une reconnaissance pour la qualité et le charme de ce jardin, dont la richesse tient autant à ses origines (XVIIe et XVIIIe siècle), qu’à son réaménagement par le peintre Ernest Hébert et sa femme Gabrielle. L’association des espaces réguliers à l’italienne et du parc paysager à l’anglaise, les éléments antiques et les nombreux bassins évoquant les jardins de la villa Médicis à Rome font l’originalité de ce domaine ouvert gratuitement au public.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

à partir de

6,5

AUVERGNE MINIATURES

Champclause > les Balayes
La lauzière du lac bleu Un parcours étonnant pour toute la famille ! Ce sont plus de 50 monuments (échelle 1/10), villages typiques, scènes de la vie et métiers d’autrefois qui ont été minutieusement reconstitués, avec les mêmes matériaux que les originaux. Le parc c’est aussi le Musée de la lauze. Durant votre visite, train à vapeur (La Galoche), litophone, parcours géologique ( pierres et matériaux des carrières locales et leur utilisation), animaux, jeux divers…

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

à partir de

10

Jardin des Cinq Sens à Yvoire : saison 2012

Yvoire > Rue du Lac
Un jardin classé "Jardin Remarquable" à Yvoire Inspiré du Moyen Âge, ce jardin privé se compose d’un labyrinthe végétal et de plusieurs salons de verdure sur le thème des cinq sens. Vous êtes invité à sentir, toucher, contempler, écouter et parfois même goûter! Au détour d'une allée, vous pourrez rencontrer un de nos jardiniers. Ils soignent dans le plus grand respect de la nature, cet écrin végétal niché au coeur de la cité médiévale classée parmi les plus beaux villages de France. De tout temps, les jardins ont symbolisé le Paradis perdu… plantes médicinales et aromatiques, arbres fruitiers, roses anciennes, volières et fontaines jalonnent un parcours où plus de 1 300 variétés de plantes évoluent au fil des saisons. Une promenade qui séduira petits et grands.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc des Bords de Loire

Andrézieux-Bouthéon > Rue de la Petite Loire
Zone de loisirs avec des étangs de pêche, des tables de pique-nique, jeux pour enfants.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc de la Ronceraie

Laveyron > La Ronceraie
Le lieu s'appelle La Ronceraie, tout simplement car avant de construire le château et la parc, cet endroit était rempli de ronces.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Jardin botanique alpin

Samoëns > La Jaÿsinia
Le jardin est sculpté sur le flanc montagneux sud dominant le village. La Jaÿsinia s'étend sur 3,700 hectares, sur un terrain en forte pente (80 mètres de dénivelé). Il compte 5000 espèces de la flore de montagne provenant des cinq continents. Depuis 1936, il est sous la Direction scientifique du Muséum national d'Histoire naturelle (département des Jardins Botaniques et Zoologiques). Le jardin est doté d'un laboratoire où s'effectuent de nombreuses recherches. Jeux d'eau et de cascades, scènes arborées, ruines du château de la Tornalta (XIIème), chapelle (XVIIIème), 8000 plantes provenant du monde entier. Ecrin de nature au coeur du patrimoine, le jardin « La Jaÿsinia » dans le village Haut Savoyard de Samoëns fait exception. Jardin botanique unique en son genre dans les Alpes, il ne regroupe pas moins de 5 000 espèces de fleurs de montagne. A la fois lieu d'étude et véritable havre de paix où l'on vient se ressourcer, il constitue un passage obligé quand on vient séjourner à Samoëns. Un peu d'histoire... Le 1er juillet 1838 naquit une petite Septimontaine nommée Marie-Louise Jaÿ dont le destin allait marquer le village et... la capitale ! A 15 ans, la jeune fille part tenter sa chance à Paris. C'est là-bas qu'elle rencontre Ernest Cognacq, qu'elle épousera par la suite. Ensemble, ils fondent « La Samaritaine ». Le succès est immédiat. A la tête d'une immense fortune, sans enfant, Marie-Louise et Ernest consacrèrent la fin de leur vie aux bonnes oeuvres et n'oublièrent jamais le village natal de Madame. C'est il y a 100 ans, en 1906, que Marie-Louise crée le jardin botanique de la Jaÿsinia. Plus que le simple témoignage de son attachement à son village, la Jaÿsinia est un lieu unique, sculpté sur le flanc montagneux sud dominant le village de Samoëns. La promenade dans le jardin, exposé plein sud, est extrêmement bucolique. Le petit sentier serpentant dans la montagne vous amène, entre cascades et jeux d'eau, jusqu'aux ruines du château de la Tornalta (XIIe siècle) et à une chapelle du XIIIe siècle. Plus vous monterez, plus la vue sur le bourg s'ouvrira à vous. Une balade digne des plus beaux tableaux des paysagistes romantiques. En plus du panorama magnifique, ce sont les milliers d'essences de plantes et de fleurs qui vous raviront les sens.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

à partir de

5

LABYRINTHE DU HAUT ALLIER

Lavoûte-Chilhac > les varennes
Au coeur de la vallée de l'Allier, en bordure de rivière, venez vous perdre dans un labyrinthe de maïs où seules les bonnes réponses vous guident vers le trésor.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc de la Tête d'Or

Lyon-Saint-Exupéry aéroport > Place du Général Leclerc (entrée principale) Autres entrées : boulevard des Belges, rue Duquesne
Découvrez son lac, ses immenses allées aux arbres centenaires, sa partie zoologique et botanique, sa roseraie et de très nombreuses activités. La tradition dit qu’un trésor dont la pièce principale serait une tête de Christ en or massif serait enfoui quelque part dans le parc. Une grotte du XIX° s se trouve en contrebas de la Cité Internationale, le long de la grille, à hauteur de la Roseraie. L'allée des Ormeaux, au nord du parc, a été rebaptisée "Espace Martin Luther King" en septembre 2008 (40e anniversaire de son assassinat le 4 avril 1968). Le prix Nobel de la Paix (1964) est venu à Lyon le 26 mars 1966. Invité par 27 associations, il a choisi Lyon, seule ville de province de sa tournée européenne pour «sa résistance à toutes les formes de racisme». Informations pratiques : Les animaux tenus en laisse d'1m maximum sont autorisés. Les pique-niques sont autorisés sur les pelouses (pas d'abri en cas de pluie). La Buvette des Cygnes : Tél 04 78 89 11 27, terrasse, petite restauration. La Buvette de l'Observatoire : Tél 04 78 89 98 03, terrasse ombragée, glaces, rafraîchissements et petite restauration en saison.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc de Haute Claire

Villefranche-sur-Saône > Montée Saint Roch
Grand parc de 44 000 m2

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Le jardin Japonais

Evian-les-Bains > Av. du Général Dupas
Evian bénéficie d'un cadre naturel privilégié. Une longue tradition florale l'a élevé au rang des villes les plus fleuries d'Europe. De nombreux jardins publics sont répartis dans toute la ville. Le jardin japonais offre lui des miniatures remarquables.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

à partir de

6

Jardin des Cimes

Passy > 447 route du Docteur Davy Plateau d'Assy
Lieu unique de nature et de culture, le Jardin des Cimes entraîne le visiteur dans l’univers montagnard. Visite au cœur des potagers du monde, collections botaniques, balades sonores à travers les cimes, découvertes des univers alpins, ce jardin unique offre un panorama d’exception tout au long d’un parcours tant sensoriel que pédagogique. Les différentes étapes d’une course en montagne sont symbolisées par des portes que traverse le visiteur pour découvrir ce jardin dont les merveilles se révèlent au cours d’une déambulation d’1h30. Accessible à tous, à découvrir seul, en groupe ou en famille, le Jardin des Cimes accorde une attention particulière aux personnes à mobilité réduite.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc du Château de Ferrières

Ferrières-en-Brie > Château de Ferrières Rue Rucherie
Réputé en tant que plus beau jardin anglais du Continent, le parc du château de Ferrières fut crée, à partir de 1855, par l'architecte et paysagiste anglais Joseph Paxton pour le baron James de Rothschild. L'ordonnance symétrique et très classique des abords immédiats du château contraste avec la conception romantique et libre du parc. Autour d'un étang et de deux points de vue, ce parc forme un paysage inspiré et majestueux. Les essences d'arbres furent choisi pour leur taille imposante et pour la couleur de leurs feuillage. C'est en automne, à la saison de la chasse, que ce parc semble aujourd'hui le plus beau. A l'origine, une grande importance est accordé à l'ensemble qui constitue le jardin fleuriste avec ses serres de culture et d'exposition et la grande serre ornementale. Vitrines d'une collection, selon la mode anglaise, elles sont considérées autant comme des lieux de production que comme des lieux de promenade et d'agrément.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

à partir de

4

Jardin Paysager la Terre Pimprenelle

Alboussière > le petit courbis D369 direction Gilhoc
Un mariage harmonieux autour de constructions en pierres, bassins, ruisseaux... Un moment de nature & de "zenitude" assuré. Le jardin est structuré sur le nombre d'or (ellipses, spirales, suites, triangles...). Le nombre des éléments (arbres, arbustes, vivaces, pierres...) font référence à la suite de Fibonacci, le but étant de créer un espace harmonieux d'énergies positives. Le minéral et le végétal entretiennent des liens très étroits: le minéral raconte l'histoire de la terre, le végétal s'en nourrit. Les arbres sont tous plantés les uns par rapport aux autres. Par exemple, dans une spirale les espaces ainsi que les tailles diminuent au fur et à mesure que l'on se rapproche du centre. Dans chacune des trois ellipses, il est planté une seule variété d'arbre à égale distance l'un de l'autre (liquidambars nains, noisetiers tortueux, gingkos). Le gingko est présent dans chaque massif ou entité du jardin: son rôle est de veiller au bon équilibre de l'ensemble et de partager sa sagesse acquise au fil de 300 millions d'années... Le ruisseau reprend sur 40m l'histoire du torrent: au départ la roche est destructurée, au toucher agressif pour finir par des galets au doux toucher. Le théâtre de verdure est un lieu intimiste, quasiment fermé, déchargé de tout artifice, animé d'une énergie tellurique importante. Le mégalithe composé de 3 roches est chargé de symboles divers, il représente entre autres l'instant originel. Tous les arbres et arbustes sont étiquetés et de nombreux documents sont à la disposition des visiteurs.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc la Fantasia

Annemasse > Rue du Brouaz
Petit parc tranquille aux portes de la ville où vous profiterez d’un cadre paisible.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc de l'Impérial

Annecy >
Jardin public situé au bord du lac, sur 5 ha, corbeilles fleuries, rivière de plantes vivaces, collection de rosiers - volière remarquable.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Jardin Croix Paquet

Lyon-Saint-Exupéry aéroport > Rue Alsace Lorraine
Sur 6 679 m². Entre la rue Alsace Lorraine et la montée Saint Sébastien, un jardin en dénivelé aménagé au-dessus de la station de métro du même nom. Jeux pour enfants.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Les Jardins de mon Moulin

Thonnance-lès-Joinville > Moulin de la Mazelle
Certains parlent d’Eden empreint de sérénité… Il est vrai que, même de création récente (2003), les Jardins de mon Moulin ont un petit air de paradis. C’est bien de jardins au pluriel qu’il faut ici parler, puisqu’on les dit blanc, médiéval, aquatique… Autour du bief et de la chute d’eau de l’ancien moulin de la Mazelle, aménagés en massifs naturels dont la composition ne laisse cependant rien au hasard, ces jardins enchanteurs vous invitent à découvrir, sur plus de 8 000 m2, 600 rosiers, plus de 4 000 plantes vivaces, arbres et arbustes de la région, dans une féerie de couleurs où vous serez accompagné, tout au long de la visite, par l’apaisant ruissellement de l’eau.Cette réalisation, qui mêle différentes ambiances, constitue au final un ensemble floral d’une qualité exceptionnelle.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc de Bois Doré

Gleizé > rue George Sand
Jardin pour enfants

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Jardin zen d'Erik Borja

Beaumont-Monteux > Les clairmonts
Conçu comme une oeuvre totale, ce jardin sollicite tous les sens à la fois, et, dans la tradition des jardins de monastère Zen, il invite à la contemplation d'une nature transcendée, magnifiée par le travail assidu et créatif des jardiniers. Le visiteur le découvre en séquences successives depuis l'entrée. Les jardins d'accueil, de méditation, de thé, de promenade et du Dragon offrent un parcours initiatique au visiteur curieux de mieux connaître le concept du jardin Zen. C'est par l'artifice de l'Art que ces jardins expriment l'essence même de la nature, son énergie, sa magnificence. S'y immerger nous lave des scories existentielles pour nous ouvrir à la communion dans l'harmonie universelle.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Jardin Général Delestraint

Lyon-Saint-Exupéry aéroport > 8 quai Victor Augagneur
Il s'y trouve de nombreux arbres et arbustes du midi de la France : lauriers roses, pins parasol, cyprès, arbres de Judée, néflier... Aire de jeux. Le Jardin abrite également une statue de Sadi Carnot. Né en 1827, il a été ingénieur en chef de la Haute-Savoie, député en Côte d'Or, plusieurs fois ministre et fut élu président de la République en 1887. Venu à Lyon pour l'Exposition Universelle, il a été poignardé le 24 juin 1894 devant la Chambre de Commerce par l'anarchiste italien Geronimo Caserio. Il est mort le lendemain à la Préfecture malgré les soins prodigués par les docteurs Gailleton et Antonin Poncet.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc Magniny - Veauche

Veauche > Rue Michel Laval
Sur 7 000 m², ce parc au cœur du bourg de Veauche ouvert toute l’année est jalonné d’allées arborées et offre à tous un espace de détente aussi bien qu'un espace de jeux pour jeunes enfants.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc de Corzent

Thonon-les-Bains > Avenue de Corzent
Le Parc de Corzent : un nouvel espace public au bord du Léman ! Suite à l'acquisition conjointe de ce terrain d'une superficie de 4,7 ha. (anciennement propriété privée) par le Conservatoire du Littoral, le Conseil Général de Haute-Savoie et la Ville de Thonon, et à son aménagement, le Parc de Corzent est ouvert au public sepuis fin juin 2010. Situé au bord du Léman, qu'il domine, il offre, dans un espace de Nature préservée, une vue imprenable sur le Léman. Le lac n'est toutefois pas pas accessible depuis le parc, l'accès étant gardé par une balustrade : pour les fans de baignade, la plage (gratuite) de Corzent est toute proche. Il est accessible depuis le centre-ville par l'avenue de Corzent (désormais en sens unique), le long de laquelle une piste cyclablea été aménagée... Un nouvel espace public ouvert à tous au bord du Léman, un parc "au naturel", romantique à souhaits et les pieds dans l'eau, abritant des arbres centenaires et une réserve naturelle de biodiversité, des aménagements réalisés pour l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite... Soyez nombreux à venir vous y balader !

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc Michallon ou Parc de l'Ile Verte

Grenoble > avenue Maréchal Randon
Expression contemporaine des jardins de sculpture nés au XVIe siècle, le parc de sculptures du Musée de Grenoble constitue grâce aux œuvres qui y sont implantées et à la richesse de sa végétation, le lieu privilégié d’une rencontre entre l’art et la nature. Le parc de sculptures du musée de Grenoble s’inscrit dans la continuité de celui de Middelheim à Anvers, puis de ceux du Kröller-Müller Museum d’Otterlo aux Pays-Bas, du Louisiana Museum d’Humlebaeck près de Copenhague, créés dans les années 50 et du jardin de la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence. Commencé en 1988, il se développe sur un espace de 16.000m2 magnifiquement planté de grands arbres et d’espèces rares et agrémenté par les reste de l’un des murs d’enceinte de la ville. Devant le parvis du musée, la sculpture monumentale d’Alexander Calder, Monsieur Loyal, accueille les visiteurs : ses plaques d’acier triangulaires boulonnées entre elles présentent des formes très découpées qui dynamisent l’espace. Plus loin, la structure d’acier de Mark di Suvero, Etoile polaire, jaillit dans un extraordinaire élan vers le ciel, sa flèche culminant à plus de vingt mètres de hauteur. A côté de la Tour de l’Isle, devant les arcades des murs de fortification, apparaît la Jeune fille debout, une sculpture en bronze de Marcel-Antoine Gimond à la délicate silhouette. En longeant la façade du musée donnant sur l’Isère, se trouve, à l’entrée ouest du parc, la sculpture Duna de Marta Pan, constituée de cinq disques de granit rose adossés les uns aux autres et symbolisant le Danube et ses affluents. Se présente ensuite Orphée, une œuvre en bronze d’Ossip Zadkine qui émerge d’un environnement d’arbres qui lui ressemblent. A l’extrémité de la douve, face à la salle consacrée dans le musée à l’art américain, est installée l’œuvre Transit West (for the 36 Albanians…) de Richard Nonas, une sculpture formée de six poutres d’acier corten disposées en triangles, faisant écho au groupe des trois arbres qui l’entoure. En remontant vers le talus, l’œuvre d’Eduardo Chillida, Zuhaitz, « arbre » d’acier corten, offre le contraste de son tronc et de la naissance de ses branches. Sur cette même ligne de faîte, Couple, d’Eugène Dodeigne, impose sa monumentalité et sa puissance par les accents de ses formes taillées dans la pierre de Soignies. En contrebas, l’effigie en bronze de Robert Wlérick, Femme nue debout, Rolande, occupe par son équilibre et sa sensualité un vaste espace. Plus loin, face à l’Isère, George Rickey a implanté son œuvre Conversation, dont les parties hautes fixées à un mât sont mobiles : les mouvements de cette sculpture en caier inoxydable sont « une réponse au vent » et à « à la lumière ». Dans l’angle nord du jardin, la sculpture Monoforme 26 de Gottfried Honegger composée d’éléments modulaires reprend le principe de l’arc de triomphe, en ouvrant sur le massif de La Chartreuse. Le parcours conduit ensuite vers un groupe de résineux, où La Grande Vague de Morice Lipsi a trouvé sa place avec sa forme dense et vigoureuse taillée dans le granit rosé. Surplombant un chemin e la douve, Trois lignes indéterminées de Bernard Venet, affirme la légèreté et la souplesse illusoires de ces poutres d’acier tordues en spirale. A l’angle de la douve, la puissante construction d’Anthony Caro, Le Chant des Montagnes, s’appuie sur le mur : l’effet de pesanteur, accru par la descente « en cascades » des plaques d’acier corten se trouve contredit par l’ouverture d’un espace sous la sculpture. A l’entrée sud du jardin se tient Torse de Femme, Cécile, traitée à l’antique par Léon Driver.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc Claudius Montessuit

Annemasse > Parking Montessuit à proximité, rue du Parc, rue de Molière ou rue de Genève
Ce parc arboré et fleuri, au centre ville, d'une superficie de 1,3 ha, avec ses arbres, ses pelouses et son jardin d'enfants offre un lieu agréable de visite et de détente. En son milieu se trouve la Villa du Parc, centre d'art contemporain.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc Jean Beauquis

Ambilly > Rue Jean Jaurès
Ce parc ombragé aux pelouses vallonnées offre à ses visiteurs un grand bassin biotope, des cheminements accessibles à tous ainsi que deux aires de jeux pour enfants.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc Bachelard ou des Champs Elysées

Grenoble > rue Albert Reynier
Situé sur les anciens terrains du seigneur de Montrigaud "le seigneur de Montrigaud était membre de la famille des Marquis de Sassenage et des seigneurs Alleman d'Uriage", ces parcelles longeaient le Drac au XVIII siècle. Ce parc s'étalait sur des hectares, et c'est au Comte de Médavy gouverneur du Dauphiné que l'on doit la création de ce parc, aux immenses allées. De nos jours, un immense bassin décore ce parc et un espace de jeux fera la plus grande joie des enfants. Un petit train vous attend pour vous emmener admirer la flore de ce parc, et un parcours sportif de 1,5 km avec 23 exercices, de grandes pelouses pour jouer ou faire des pique-niques sont également disponibles.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc de Saône - Parc de la Confluence

Lyon-Saint-Exupéry aéroport > Sud du quai Rambaud
Découvrez ses jardins d’eau, noues paysagères (fossés ouverts), ses jardins de quartier et également ses placettes et ses rues jardinées qui forment une trame bleu et verte dont profiteront résidents et promeneurs. Alors que la Saône est éloignée du quai, les jardins aquatiques et les noues paysagères permettent de rapprocher l’élément liquide. Les noues paysagères serviront également à la récupération des eaux pluviales, car les paysagistes s’interdisent le recours à un arrosage artificiel. Le parc de Saône sera livré en plusieurs tranches. A terme, il représentera plus de 14 hectares.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc des Écureuils

Ville-la-Grand > Chemin des Écureuils
Très beau parc de construction récente réalisé par l'architecte Biking, il est situé en bordure du Foron dans un cadre naturel. Le centre de ses pelouses vallonnées est agrémenté d'un bassin avec cascade et jets d'eau.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc de Haut-Monthoux

Vétraz-Monthoux > Route de la Colline ou route de la Fougonne
Situé en haut de la colline de Monthoux, dominant la ville, ce parc, ancienne propriété de l’évêché, est un lieu de repos et de détente. Une chapelle restaurée, vestige de son passé épiscopal, domine le parc et ses allées.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Jardin du Rosaire dans le Parc des Hauteurs

Lyon-Saint-Exupéry aéroport > entrées sur l'esplanade de Fourvière et montée St Barthélémy
Il abrite des collections botaniques de roses anciennes et d’hortensias tandis qu’un verger créé à partir d’arbres fruitiers existants établit la liaison avec la zone archéologique. Dans la partie nord, découvrez les bancs et des jeux d'enfants, un "Jardin Chinois" (parce qu'un Chinois y faisait autrefois son potager) consacré aux hortensias ainsi que celui en contrebas : le "Jardin de la Ruine" (bâtisse délabrée). Dans la partie sud : découvrez le “Jardin des Roses”, ancien potager des Jésuites, et les anciens jardins de la demeure de Pauline Jaricot consacrés au recueillement avec la chapelle Sainte Philomène entièrement rénovée en 98. A voir aussi, le Jardins des “Nuages”, des “Couleurs”, des “Fleurs”... Une immense fresque avec le prophète Elie endormi nourri par des anges et un cyprès symbole de feu gravé dans le verre dans l'ancienne bergerie.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc Jean Verlhac ou Villeneuve

Le parc est crée au fur et à mesure que le quartier s'agrandit. L'idée des buttes est prise, lesquelles permettent de créer un paysage en ruptures d'horizon plutôt qu'en esplanade d'aéroport. Elles sont formées avec la terre évacuée des fondations. Les arbres sont alors trop maigres pour être visibles, mais forment aujourd'hui une magnifique quasi-forêt. Des passerelles communiquent avec Grand-Place, les quartiers mitoyens et le Cargo, rendant l'ensemble accessible aux fauteuils roulants (le quartier étant pratiquement sur un même niveau). Aujourd'hui, le parc, coeur de verdure au milieu du quartier de la Villeneuve, est le terrain de jeux de nombreux enfants qui retrouvent avec plaisir toute l'année, des aires de jeux dédiées, l'été, la base d'eau artificielle, et l'hiver, les buttes enneigées transformées en descente pour luges. Le parc accueille régulièrement des animations organisées par la ville de Grenoble comme la caravane des sports.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Jardin Alpin du Semnoz

Annecy > Le Semnoz
Cet espace permet de découvrir ou réviser la botanique de moyenne montagne. Chaque été, ce sont jusqu'à une centaine d'espèces de plantes qui sont repérées et étiquetées, en fonction des successions de pousse, de floraison puis de maturation des plantes.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Jardin des Plantes

Grenoble > Rue Dolomieu
En 1782 fut fondé à Grenoble le premier jardin botanique. Il fut rétabli en 1842 dans un terrain acheté par la Ville, situé entre les rues Haxo et Chanrion. D’une superficie de 21 597 m2, le Jardin des Plantes se compose de deux parties distinctes séparées par un petit cours d’eau. Sa partie ouest rappelle l’organisation structurée et les allées géométriques du Jardin à la Française. La partie est rappelle le jardin romantique du XVIIIe siècle. Elle présente quelques majestueuses espèces d’arbres centenaires et de magnifiques rocailles. Plus loin, se trouvent la roseraie, une serre botanique de 300m2 abritant de merveilleuses plantes exotiques et un jardin d’hiver de 700m2.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

à partir de

4

Jardins Secrets

Vaulx > Lagnat
Une profusion d'idées, de surprises et d'émotions pour tous les curieux et amateurs de jardins, de décoration et d'architecture. 2014 sera l'occasion de fêter les 20 ans d'ouverture au public des Jardins Secrets : nombreux évènements, animations et nouveautés. Boutique, parkings, WC handicapés, coin pique-nique, lecture, terrasses.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Le Jardin Botanique et la Roseraie au Parc de la Tête d'Or

Lyon-Saint-Exupéry aéroport > Parc de la tête d'or
* LA ROSERAIE INTERNATIONALE : entrée Allée Achille Lignon, vers Interpol. Ouverte tous les jours de 6h à 21h (à 23h d'avril à sept). Eclairée tous les soirs. Inaugurée le 19 juin 1964, elle couvre 5 ha et possède 5 000 000 de roses. * LE JARDIN BOTANIQUE : entrée Avenue Verguin. Il était situé auparavant sur les pentes de la Croix-Rousse. Créé en 1795, ce jardin de la Déserte devenant trop étroit fut transporté au parc de la Tête d'Or en 1857, 4000 plants du jardin furent déplacés, l'Orangerie fut remontée pierre par pierre. Il comprend : - JARDIN DE PLEIN AIR : ouvert toute l'année 8h-17h (18h avril à sept). Il comprend plusieurs jardins dont l'Ecole Botanique (disposée par familles), l'arboretum, la fougeraie, la roseraie historique (360 variétés), le jardin mexicain (d'avril à oct). - JARDIN ALPIN : ouvert de mars à oct 8h-11h30. 1700 espèces montagnardes. - SERRES DE COLLECTION : ouvertes toute l'année 9-16h30 (17h30 d'avril à sept). 6000 m², plus de 1000 espèces d’orchidées et plantes carnivores. Inscrites aux Monuments Historiques, elles furent construites en métal en 1880 (étaient auparavant en bois, mais résistaient mal à l'atmosphère humide) par l'architecte Domenget. La grande serre est une véritable cathédrale de verre et d'acier et son pavillon central s'élève à 21m (la + haute de France). Reconstruite en 2000, de nouvelles allées ont été créées et les massifs organisés par continent. - SERRE DE MADAGASCAR : ouverte toute l'année 9-11h30/13h30-16h30 (à 17h30 d'avril à sept). 400 m², 200 espèces de plantes de Madagascar. Face aux serres, se trouve la STATUE de Bernard de Jussieu, botaniste du XVIII° s qui travailla au jardin du roi Louis XV. * Dans la FERME LAMBERT (ancien bâtiment de l'Observatoire, vers la plaine africaine) : ouverte aux heures de bureau, comprend un HERBIER de 200 000 parts, une COLLECTION de 15 000 taxons ( mot général pour familles/genres/espèces), une GRAINETERIE de plus de 1000 taxons, un LABORATOIRE de conservation des plantes les plus rares et une BIBLIOTHEQUE de 6000 ouvrages et revues.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc Paul Mistral

Grenoble > Boulevard Jean Pain Boulevard Clémenceau
Créé en 1925, le parc Paul Mistral est de style paysager. On y découvre la tour Perret, seul vestige de l’exposition universelle de la houille blanche et du tourisme organisée en 1925. Des sculptures d'Apostu, de Guadagnucci et de Rousil, installées pour le Symposium de 1967 ponctuent le parc avec au sud une forêt dense, partie la plus ancienne du parc. On y découvre également, un bassin, et une petite rivière. Le parc Paul Mistral est le plus vaste de la ville de Grenoble, il fait aujourd'hui 21 hectares et passera à plus de 30 ha en 2007 après la construction du stade des Alpes. Des jeux pour enfants, un petit train et un kisoque à confiseries et jouets animent ce parc très fréquenté. Durant tout l'été, la ville le met à l'honneur en organisant, dans le parc, de nombreuses activités créatives, ludiques et nautiques accessibles à tous, "l'été au parc Paul Mistral". Tout au long de l'année, festivals et concerts résonnent dans les allées du parc.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc Grenat

Etrembières > Parc de la mairie
La cascade a permis de créer un étang agrémenté d'un petit pont, cet espace vert est ouvert à la population et constitue pour le chef-lieu, un lieu de détente agréable.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Arboretum de Ripaille

Thonon-les-Bains > Maison Forestière Chemin de la Forêt
Sur le domaine du Château de Ripaille Forêt de 53 hectares et son aboretum composé de 58 essences différentes. Itinéraires fléchés. Depuis 1997, le Mémorial National des Justes de France est implanté au coeur du domaine de Ripaille. Selon les périodes les horaires d'ouverture diffèrent. La visite est libre et gratuite : une à deux heures de parcours.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc Jardin des Iris

Annemasse > Avenue de l'Europe
En mai, floraison abondante du jardin d'Iris (50 variétés et 5000 plantes) aux couleurs variées et chatoyantes particulièrement agréables à admirer. Ce lieu de promenade au bord de la rivière peut être prolongé par l'utilisation du cheminement piétonnier aménagé le long du quai d'Arve.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc du petit Vallard

Gaillard > rue de vallard
Idéal pour les familles, ce parc propose de nombreux bancs et des jeux pour enfants. Le parc est interdit aux chiens et relie la rue de Vallard avec la rue de la libération.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Jardin de Cantù

Villefranche-sur-Saône > Quartier Roland-Jardinier
Parc de 715m² ouvert librement, avec tour du rempart de la ville et belle fontaine.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc Chambovet

Lyon-Saint-Exupéry aéroport > angle rues Chambovet & Massenet + entrées place Dufraine & impasse Duret
Son aire pour enfants est appelée "Fort Chambovet". Découvrez son parcours de santé et sa table de ping-pong. Les chiens tenus en laisse sont autorisés : 2 aires clôturées leur sont réservées. C'est l'"Association Parc Chambovet" (33 impasse Pommier) qui s'occupe d'animations dans le parc, dont " Un après-midi à la campagne ", le troisième dimanche de septembre.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

à partir de

5

JARDINS DU CHÂTEAU D'HAUTERIVE

Issoire > avenue Ernest d'Hauterive
La vie de château à la campagne, Côté cour, Côté jardins. Ou l’Art de savoir joindre l’Utile à l’Agréable. De ce balcon surplombant Issoire, qui offre une vue remarquable sur la région, découvrez l’art et la manière depuis le XVIIe siècle, de joindre harmonieusement les plaisirs champêtres d’une villégiature de plaisance à la pratique d’une bonne gestion des biens de la campagne. Côté cour, fournil, cuvage, cave et glacière, témoins du mode de vie de cette époque.Côté jardins, douves, potager à la française en terrasse, entouré de buis, jardin fleuri-jardin gourmand, bordé par 7 ha de bosquets ordonnancés, abritant cabinets et chambre de verdure. Référencé aux "potagers de France"

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc de Fontgraine

Villefranche-sur-Saône > Rond-point de la Quarantaine
Parc de 4800 m2

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Place de Crête

Thonon-les-Bains > Place de Crête
En 1792, le premier arbre de la liberté planté à Thonon le fut sur cette place, et, pour le distinguer des autres, Eugène Dessaix, mandaté par la municipalité fit apposer la devise : « Vivre français ou mourir », gravée en gros caractères sur un carré. Deux siècles plus tard, le 16 août 1944, un drapeau tricolore flottera à la cime d'un grand cèdre pour signifier la libération de la ville par les maquisards. Les arbres de la place, marronniers et noyers, apportent une note végétale. Les noyers sont les ultimes témoins d'une coutume, disparue avec la Révolution, qui imposait la plantation d'un noyer sur la place par chaque habitant nouvellement reçu bourgeois de Thonon. Le centre de la place est occupé par l'ancienne fontaine de la place du Château. Sur cette même place, durant l'ancien régime, les bourgeois venaient solennellement, chaque année, « tirer l'oiseau » encore appelé papegai. Cet exercice de tir à l'arbalète, à l'arc ou à l'arquebuse était particulièrement prisé en raison des avantages octroyés au gagnant de cette joute. Depuis plus d'un demi-millénaire, la place retrouve, chaque année, au début du mois de septembre, une véritable notoriété en accueillant les nombreux camelots et autres marchands venus animer la célèbre foire de Crête. La place est bordée sur trois côtés par des habitations. A l'est et à l'ouest deux établissements religieux : l'ancien petit séminaire et l'Institution de Sacré-Cœur. A l'opposé, on ne peut ignorer les imposants bâtiments de l'Institution Sacré-Cœur d'où surgit une chapelle de style byzantin.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc de la Belle Province

Villefranche-sur-Saône > 355, rue des Remparts
parc de 3000 m2

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Parc de la Quarantaine

Villefranche-sur-Saône > Rd Point de la Quarantaine
Parc de 4 440m² ouvert librement.

Voir sur la carte

Parcs et Jardins

Jardins de l'hôtel de ville

Villefranche-sur-Saône > Rue de la Paix
Jardin de l'hôtel de ville: 5700 m2
Hôtels non classé